Faut-il soutenir LeMédia TV citoyen ?

Faut-il soutenir LeMédia TV citoyen ?

Le médiaTV vient d’officialiser son lancement. Selon le manifeste publié dans le journal Le Monde et signé par une cinquantaine de personnalités, il se veut « citoyen », «indépendant », « participatif » et « pluraliste ». Ses auteurs revendiquent une ligne éditoriale « progressiste, écologiste, humaniste, antiraciste et féministe ».

Son ambition ? Proposer un JT quotidien à 20H, auquel s’ajouteront de nombreux contenus audiovisuels et écrits. Diffusé dans un premier temps sur internet, il espère à terme débarquer sur la TNT.

La presse grand public a accueilli cette nouvelle avec hostilité, réduisant l’initiative à un organe de propagande sous la coupe de Mélenchon. Quant à la presse « indépendante », les réactions varient du soutien officiel des plus petits à la méfiance des gros, voire l’hostilité mal assumée.

Faut-il accueillir ce nouveau média avec bienveillance ? Sera-t-il indépendant de la France Insoumise ? Quel sera son mode de fonctionnement ? Et derrière ces détails, quels sont les principaux enjeux qu’il représente ?

Lire la suite Lire la suite

Faut-il avoir peur des USA ? (partie 1/4: une démocratie ?)

Faut-il avoir peur des USA ? (partie 1/4: une démocratie ?)

Le « rêve américain » tournerait-il au cauchemar ? Une chose est sûre, l’élection de Donald Trump fait l’effet d’un réveil brutal, de ceux qui forcent à regarder la réalité en face. Sous sa présidence, ce que l’Amérique compte de pire, comme de meilleur, apparait au grand jour.

Devant l’assemblée générale des Nations Unies, le milliardaire a livré un discours terrifiant dont la portée dépasse la simple considération philosophique. En menaçant d’éradication vingt-cinq millions de Nord-coréens, en enclenchant un processus de guerre contre l’Iran, en menaçant la souveraineté du Venezuela, en remettant en cause le traité de non-prolifération atomique et en refusant d’évoquer le principal sujet de préoccupation des participants, à savoir le réchauffement climatique, Donald Trump menace tout simplement la survie de l’humanité.

Pourtant, l’Amérique ne saurait se résumer à son chef d’État. Elle ne l’a pas attendu pour mettre en place les conditions de sa présidence, comme elle ne le suivra pas nécessairement très longtemps sur la voie dans laquelle il s’est engagé.

Alors, faut-il avoir peur des États-Unis ?

Nous tâcherons de proposer une réponse à cette problématique à travers une série de quatre articles détaillés. À chaque fois, nous nous efforcerons de présenter deux points de vue opposés avant de livrer notre propre conclusion.

Le premier article traitera de la question suivante : peut-on parler de démocratie aux États-Unis ?

Lire la suite Lire la suite

Le triomphe du terrorisme

Le triomphe du terrorisme

« La France est en guerre ». C’est par ces mots que François Hollande débute son discours le 16 novembre 2015, prononcé devant le parlement en réponse au choc des attentats de Paris. Le président de la République promet de vaincre « le terrorisme djihadiste » qui « agresse notre pays, ses valeurs, sa jeunesse, son mode vie ». Intensification des frappes en Syrie et en Irak, mise en place de l’État d’Urgence, révision de la constitution française, la réplique du chef d’État se voulait à la hauteur du traumatisme subi.

Deux ans se sont écoulés depuis ce virage historique. Après avoir perdu la quasi-totalité de son territoire, l’organisation terroriste vit ses dernières heures en tant qu’Etat Islamique, retranché dans le centre-ville de Raqqa. Et pourtant, le terrorisme est sur le point de triompher de la démocratie française.

En inscrivant les dispositions de l’État d’urgence dans le droit commun, l’État de Droit cesse d’exister. L’égalité devant la loi, la présomption d’innocence et la séparation des pouvoirs, piliers de notre république, sont piétinées par un texte qui signe notre capitulation face à la barbarie.

« Les terroristes croient que les peuples libres se laisseront impressionner par l’horreur. Il n’en est rien » disait François Hollande. Il avait tort, les terroristes ont triomphé.

Lire la suite Lire la suite

Bernie Sanders: medicare for all sinon rien

Bernie Sanders: medicare for all sinon rien

Le mercredi 13 septembre 2017, Bernie Sanders introduisait son projet de réforme du système de santé devant le congrès. Baptisé « medicare for all », ce texte vise à mettre en place une assurance maladie publique et universelle. Le soutien de seize sénateurs démocrates cosignataire du texte marque un tournant idéologique majeur dans la politique américaine, bien que l’initiative ait peu de chance d’aboutir face à la majorité conservatrice. En parallèle, deux sénateurs républicains ont créé la surprise en lançant une ultime tentative d’abrogation d’Obamacare. De la méthode au contenu, tout oppose les deux projets.

Lire la suite Lire la suite

L’art de la guerre – l’enjeu de la loi travail

L’art de la guerre – l’enjeu de la loi travail

À en juger par l’énergie déployée par le gouvernement et le pouvoir médiatique, le bras de fer pour imposer les ordonnances de la loi travail serait la mère de toutes les batailles. La contestation sociale aurait-elle une chance de faire plier Emmanuel Macron ? Oui, à condition de jouer sa partition à la perfection et de relire un traité de philosophie chinoise vieux de 2700 ans… l’art de la guerre.

Lire la suite Lire la suite