House of cards: comprendre le système politique américain

House of cards: comprendre le système politique américain

Le 4 novembre 2018 se tiendra ce que de nombreux observateurs présentent comme l’élection la plus importante de l’histoire des États-Unis. L’ensemble des Américains sera appelé aux urnes pour les traditionnelles « midterms », ou élections de mi-mandat. Les enjeux sont cruciaux, car il s’agit du premier suffrage national faisant suite à la victoire surprise de Donald Trump. Le parti républicain remet sa majorité en jeu, avec en ligne de mire la possibilité pour les démocrates de destituer le président des États-Unis.

Pour comprendre toutes les implications, il est important de saisir le fonctionnement des institutions américaines. Cet article d’introduction aux « midterms » se focalisera donc sur cet aspect, en s’efforçant de détailler de façon précise et simple les points clés de la démocratie américaine. Il servira d’appui pour les articles à venir. Au-delà de la simple description, nous verrons en quoi les institutions américaines tendent mécaniquement à favoriser les conservateurs au détriment du parti Démocrate.

Lire la suite Lire la suite

Affaire Benalla: Macron, l’effondrement qui vient ?

Affaire Benalla: Macron, l’effondrement qui vient ?

Emmanuel Macron va devoir jouer serré, très serré. Que le fusible Gérard Collomb tienne ou saute, que le directeur de cabinet présidentiel Patrick Strzoda soit remercié ou non, son quinquennat sera durablement marqué par l’affaire Benalla. Car au-delà des détails accablants, c’est Emmanuel Macron lui-même qui est mis en cause, au point de risquer un véritable effondrement. Voici comment.

Lire la suite Lire la suite

OTAN, UE, Russie: où va Donald Trump ?

OTAN, UE, Russie: où va Donald Trump ?

Après avoir vilipendé ses alliés européens au sommet de l’OTAN, critiqué Theresa May pour sa position trop molle sur le Brexit et attaqué l’Union européenne sur la question du commerce, Donald Trump s’en est allé chanter les louanges de Vladimir Poutine à Helsinki. La folle tournée internationale du président des États-Unis a déclenché des vagues de protestations, y compris dans son propre camp. Les médias et principaux chefs d’États européens semblent se perdre en conjecture pour donner du sens à la stratégie de Donald Trump. Celui qui fit capoter le dernier G7 à l’aide d’un simple tweet est souvent décrit comme imprévisible et irrationnel, une manière pratique d’évacuer tout effort d’analyse.

La clé de compréhension de Donald Trump semble pourtant simple : il suffirait de le prendre au pied de la lettre. S’il n’est certainement pas ce « very stable genius » (génie mentalement équilibré) qu’il revendique sans cesse, il n’en demeure pas moins cohérent et prévisible.

Lire la suite Lire la suite

Coupe du monde: La politique du football

Coupe du monde: La politique du football

La France est en finale ! Dimanche soir, des millions de Français vibreront au rythme des relances de Pogba, des dribles de Griezmann, des appels de balle de Mbappé et des interventions de Lloris. Certes, il faudra supporter la transe de Macron après chaque éventuel but français, certes il y avait plus de personnes sur les Champs Elysées pour célébrer la victoire contre la Belgique que pour défendre la sécurité sociale et les droits des salariés.  Mais ne boudons pas notre plaisir, la France est en finale !

Vingt ans après l’image iconique de Didier Deschamps, capitaine de l’équipe de France soulevant la coupe, c’est Deschamps sélectionneur qui pourrait replonger le pays dans un état d’ivresse bienvenu.

Mais comme nous sommes sur un blog politique, pour tuer le temps avant le coup d’envoi de ce France-Croatie, il nous parait intéressant de proposer quelques réflexions sur la dimension politique du football.

Lire la suite Lire la suite

La garantie universelle à l’emploi, proposition d’avenir !

La garantie universelle à l’emploi, proposition d’avenir !

Oubliez le revenu universel, proposition utopique et inefficace. L’avenir appartient à la garantie universelle à l’emploi. Aux États-Unis, Bernie Sanders et deux autres sénateurs l’ont adoptée, au point de placer le « job guarantee » au cœur du projet politique démocrate. En Angleterre, la rédaction du Guardian, principal quotidien de centre gauche, a clairement pris position en sa faveur. En France, une version moins aboutie figurait au programme présidentiel de la France Insoumise, sans avoir été particulièrement mise en avant pendant la campagne.

Le principe est d’une simplicité confondante et d’une efficacité redoutable. L’État garantit le plein emploi en se portant employeur en dernier recours. Une proposition facilement finançable, capable d’obtenir un large consensus au-delà des clivages politiques traditionnels, et radicale en termes de potentiel de transformation de la société. Explications.

Lire la suite Lire la suite