USA: Les enjeux du « shut down » de Donald Trump

USA: Les enjeux du « shut down » de Donald Trump

Le gouvernement américain est partiellement fermé depuis trois semaines, conséquence d’un bras de fer opposant Donald Trump au parti démocrate. La crise s’aggrave de jour en jour, alors qu’un nombre croissant d’Américains pâtissent du blocage du gouvernement. Aux huit cent mille fonctionnaires privés de paie s’ajoutent les citoyens impactés par l’arrêt de services administratifs essentiels. 

Article publié pour le site du MédiaTV, à retouver ici.

Avec son « shut down », Trump prend les Américains en otage

 


5 réactions au sujet de « USA: Les enjeux du « shut down » de Donald Trump »

  1. Pourquoi désigner un coupable ? Les démocrates savent que c’est une promesse « pivot » de la campagne électorale de Trump, et Trump s’accroche à une promesse de campagne qui n’est pas réaliste ou fonctionnelle.
    Les deux se comportent de façon irresponsable. Qu’est que près de 6 m$ alors que près d’un trillion ont été dépensé pour « sauver la démocratie » au moyen orient depuis 1991, que ce soit par les démocrates ou républicains ?

    1. Bonjour !

      Pour la simple raison que Donald Trump à lui même revendiqué la paternité du Shut Down, alors que son propre parti avait signé l’accord budgétaire pour éviter une telle situation.

      1. Bonjour,

        est ce que cette accord budgétaire faisait l’impasse sur la construction du mur ? Si oui alors le parti républicain a manifestement mal évalué la situation.

        1. Oui, il le faisait bien sur. Le parti républicain comprend que ce mur est une ineptie qui ne servira strictement à rien (à part marquer des points politiquement auprès de certaines personnes).

          Il faut savoir qu’au départ, Trump était également d’accord pour signer cet accord. Ce ne que le lendemain matin, après avoir digéré les commentaires des ultra-droitiers de FoxNews, qu’il a changé d’avis sous la pression de l’extrême droite.

          En fait, Trump c’est lui même mis dans cette situation, et étant ce qu’il est, il est incapable de perdre la face à présent.

          1. C’est pour cela que j’adore Trump, il est un excellent président US pour l’Europe contrairement à Clinton et Obama. En plus, il « s’améliore » de semaine en semaine.
            Je sais que c’est triste pour le peuple américain, mais je ne pense pas qu’il reste grand chose à garder au sein de la classe politique américaine à part peut être Sanders, et encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *