Archives de
Catégorie : union europeenne

Faut-il voter aux européennes ?

Faut-il voter aux européennes ?

Les Européennes présentent la double particularité d’être les élections conférant le plus de pouvoir à l’électeur, et le moins de pouvoir à l’élu.

Paradoxalement, ce suffrage n’aura aucun effet sur la politique européenne, mais un impact déterminant à l’échelle nationale, au point de dessiner les contours de la prochaine présidentielle. Forts de ce constat, nous allons examiner les arguments en faveur de l’abstention et de la participation, avant d’explorer brièvement les principales options qui s’offrent aux électeurs.

Lire la suite Lire la suite

Faut-il brûler les traités européens ?

Faut-il brûler les traités européens ?

L’ensemble des formations politiques françaises s’accordent sur le fait que l’Union européenne doit être réformée. En ajoutant potentiellement de nouveaux traités à ceux existants, Emmanuel Macron souhaite aller vers plus d’intégration pour construire « l’Europe de la liberté, de la protection et du progrès ». À droite et surtout à l’extrême droite, on propose plutôt une « alliance européenne des nations » qui offrirait plus d’indépendance aux pays membres, en matière de politique migratoire essentiellement. À gauche, il s’agirait de faire « l’Europe écologique et sociale » interdite par les traités actuels. Pour y parvenir, seule la France Insoumise propose de désobéir aux traités, dans le but d’établir un rapport de force et avec l’espoir d’en renégocier d’autres. L’UPR, enfin, estime qu’il n’y a plus rien à espérer de l’Union européenne, et qu’il conviendrait de la quitter.

Dénoncer les traités vous expose au risque d’apparaître pour un nationaliste, un populiste voire un ennemi de la paix. Pourtant, pour changer l’Europe, il n’y a que deux voies possibles : sortir des traités existants ou en ajouter de nouveaux, compatibles avec ceux qui existent déjà.

Alors, faut-il brûler les traités ? Pour y répondre, nous allons expliquer ce qu’est la construction européenne, examiner ses échecs et ses réussites, et réfléchir aux conséquences de sa remise en question.

Lire la suite Lire la suite

Pourquoi l’Allemagne pourrait sortir de l’Euro

Pourquoi l’Allemagne pourrait sortir de l’Euro

Les élections européennes approchent à grands pas, et avec elle cet éternel débat : pour ou contre l’Union européenne ? Faut-il la quitter, ou bien la changer, et comment ?

Ces visions opposées restent centrées sur la France, et posent la question de notre rôle au sein de l’UE. Mais si nous parvenions à imposer nos changements à l’UE, comment réagirait Berlin ? Si le statu quo se trouvait contesté, tous les signes pointent vers une potentielle sortie de l’Allemagne.

Lire la suite Lire la suite

To Brexit or not to Be

To Brexit or not to Be

L’impasse du Brexit témoigne d’un triple échec des démocraties occidentales. Celui du référendum initial, entaché par un cynisme et une malhonnêteté désormais trop courante dans le débat public ; celui de l’Union européenne incapable de présenter un « accord » acceptable et respectueux à la Grande-Bretagne ; et celui de la démocratie britannique elle-même, plongée dans une crise profonde par une classe politique désavouée.

Dans ces conditions, difficile d’imaginer une issue positive à une situation pourtant porteuse d’espoirs. Car au final, la problématique centrale posée par le Brexit n’est autre que celle de la souveraineté, donc de la démocratie. Être ou ne pas être démocrate, that is the question !

Lire la suite Lire la suite

Le déni des élites

Le déni des élites

Elles peuplent les cabinets ministériels, les conseils d’administration et comités exécutifs des grandes entreprises. Elles pilotent les institutions financières, lobbient à Bruxelles, Washington et Matignon, président les think tanks, distillent leurs « expertises » sur les plateaux audiovisuels, éditorialisent sur les ondes et dans les journaux. Elles dirigent les rédactions des grands médias, produisent l’offre culturelle, dînent ensemble au Siècle, se rencontrent à Davos. Elles, ce sont nos élites.

De plus en plus décomplexées, leur action marchande l’intérêt général au profit des intérêts particuliers. Elles seraient pragmatiques, en prise avec la réalité, détentrices de la vérité.

Pourtant, nul ne saurait être plus spectaculairement déconnecté du réel que nos très chères élites. En dépit des multiples signaux, elles persistent dans les mêmes voies sans remettre en cause leur « logiciel ». Elles ignorent les « erreurs système », et plongées dans un profond déni, nous mènent inexorablement à la catastrophe.

Il faut prendre conscience de la nature rigoureusement « hors sol » de nos élites pour mieux refuser leurs solutions. Nous l’illustrerons brièvement à travers trois exemples récents : l’élection de Donald Trump aux USA, la crise italienne et l’urgence écologique.  

Lire la suite Lire la suite